Le lexique

La première chose utile c'est un lexique. Voici les termes que j'utilise couramment dans mes instructions. J'y rajouterai si un nouveau terme apparaît dans un projet.


AIGUILLE À BRODER : Une aiguille à broder à un chas un peu plus grand pour permettre à un fil plus gros d’y glisser. J'utilise souvent une aiguille à broder #7.


AIGUILLE À COUDRE : Il y a une variété d'aiguilles à coudre, à choisir selon les matériaux utilisés. Bien choisir son aiguille peut transformer un travail de pénible à agréable. Je privilégie habituellement une aiguille très fine, bien que c’est plus difficile d’enfiler le fil dans son chas la récompense est une aiguille qui glisse comme dans du beurre dans mon tissu. La grosseur de l'aiguille dépend du tissu et du travail à entreprendre.


AIGUILLE À POUPÉE : Une aiguille à poupée ou à rembourrage est une longue aiguille qui permet de traverser des objets rembourrés. Elle est généralement plus grosse pour ne pas courber lors du travail.


CISEAUX À TISSU : Indispensables pour couper toutes les pièces de tissu. Pas besoin de ciseaux spéciaux, simplement ceux que tu utilises dans tous tes projets de couture.


COUPE-FIL : un coupe-fil ou de plus petits ciseaux peuvent être pratiques lorsque tu es à la machine et lors de la broderie.


FIL À BRODER : Un fil de qualité fait toute la différence, autant lors du travail que pour la durabilité. Je privilégie la marque DMC, 100% coton, elle se trouve partout et offre un superbe éventail de couleur.


CRAN : Un cran est une petite marque sur les pièces de tissu qui permet de les aligner, un repère lorsque tu couds.


CRANTER : On parle de cranter lorsqu’on recoupe une valeur de couture après l'avoir cousue, soit en V ou avec une simple petite coche pour permettre au tissu de mieux se placer. On crante lorsqu’il y a trop ou pas assez de tissu pour permettre à une couture de se placer. Si on oublie de cranter il y aura des plis ou des bosses.


DROIT FIL : On réfère au droit fil souvent pour le bon sens du tissu. Les pièces de patrons ont une flèche qui l’indique. Pour que le patron suive le droit fil la flèche doit être placée parallèlement avec la lisière du tissu. Si ton bout de tissu n’a pas de lisière, essaie de tirer des fils de ton tissage (l’effilocher) jusqu’à ce qu’il soit droit et sers-toi de cette ligne comme droit fil. Couper sur le droit fil assure que l'item une fois cousu ne sera pas croche.


ENDROIT DU TISSU : C’est le bon côté, celui où il y un motif ou la texture, celui qu’on veut voir lorsque le projet est fini. Certains tissus sont identiques de chaque côté. Parfois, l’endroit et l’envers sont intéressants, à toi de choisir lequel tu préfères, et attention de ne pas te tromper à la couture.


ENTOILAGE : C'est un "tissu" qui sert à solidifier un autre tissu. Il est généralement blanc ou noir, et vient en différentes épaisseur et texture. Il peut être thermocollant (qui colle au tissu avec la chaleur d'un fer à repasser) ou non. Il sert à stabiliser le tissu.


ENVERS DU TISSU : C’est le mauvais côté du tissu, celui qui sera caché à l'intérieur une fois le projet terminé.


ENDROIT CONTRE ENDROIT : C’est une façon de superposer les tissus avant de coudre. On place souvent les pièces endroit contre endroit avant de les coudre ensembles. Une fois retournées, la valeur de couture se cache à l’arrière.


LISIÈRE : C’est souvent le bord fini d’un tissu. Elle se voit facilement dans des cotons imprimés, c’est le bord blanc, il y a même parfois des choses écrites sur la lisière. Sur un tissu uni, on la remarque par son tissage un peu plus serré, des petits trous apparents et parfois un fil d’une autre couleur y est inséré.


MARQUEUR À TISSU : Il y a plusieurs différents crayons et craies à tissu. Il faut choisir la bonne selon le travail qu'on fait et ses préférences. Pour la fabrication des mini objets je conseille un marqueur qui disparaît à la chaleur. J'aime beaucoup ceux de la marque Frixion.


OURLET : C’est le bord d’un vêtement comme le bas d’un pantalon.


POINT D'ARRÊT : Pour qu’une couture ne se défasse pas il faut faire des points d’arrêt. À la machine, on commence la couture de 2-3 points, pour ensuite les refaire en marche arrière avant de commencer à coudre. Il faut répéter à la fin de chaque couture. À la main, c'est un nœud.


PRESSER : Ça veut dire repasser au fer. Ceci facilite beaucoup la manipulation et la précision.


VALEUR DE COUTURE : Une valeur de couture c’est l’espace entre le point de couture et le bord du tissu. Lorsque tu couds, tu dois placer le tissu sous ton pied de machine à coudre de façon à ce que l’aiguille soit à la bonne distance du rebord. La plupart des machine à coudre on des marques pour t’aider à respecter les valeurs de couture. Si tu ne respectes pas les valeurs de couture ton projet risque de ne pas être la bonne dimension, tu peux aussi rencontrer des difficultés à faire arriver des pièces ensembles. Les valeurs de couture sont indiquées sur les pièces de patron en pointillé.


Si tu as vu des terme que tu ne comprend pas et que tu voudrais que je les explique ici, écris-les moi.


Bonne couture,



Posts récents

Voir tout